Revue Mesures jeudi, 01 mai 2003 02:00
L’idée de déporter les électroniques de contrôle commande au plus près des capteurs et actionneurs n’est pas nouvelle et ce concept a même trouvé sa consécration avec le succès des bus de terrain. Pourtant, en pratique, la décentralisation n’est pas toujours aussi poussée qu’elle pourrait l’être. Par exemple, il existe assez peu de capteurs raccordés directement sur un bus de terrain de type DeviceNet ou As-i. La plupart sont en fait raccordés par des traditionnelles liaisons “fil à fil" sur des blocs d’entrées/sorties (qui, eux, sont déportés). C’est un peu la même chose pour les démarreurs et variateurs “moteurs". Danfoss…
Revue Mesures jeudi, 01 mai 2003 02:00
La maîtrise du serrage revêt souvent une importance capitale lors d’un process d’assemblage. Mais contrôler qu’une simple vis est "bien serrée" est une affaire plus compliquée qu’elle ne paraît. Il existe de nombreuses méthodes, de la traditionnelle mesure de couple à des techniques plus complexes de contrôle non destructif. Suivant les cas, les paramètres mesurés ne sont pas les mêmes, et les précautions à prendre n’ont rien de comparable. Tout dépend alors des besoins de l’application...
Revue Mesures jeudi, 01 mai 2003 02:00
Cela fait maintenant plus de trente ans que l’IEEE-488 (ou GPIB), régit en maître incontesté la communication entre les instruments de tests et mesure. De nouvelles connexions, aux débits plus élevés comme Ethernet ou USB, font leur apparition sur les instruments de table de dernière génération (oscilloscopes, analyseurs de spectre, etc.). Ces nouveaux bus vont-ils détrôner le GPIB pour le contrôle d’instruments dans les bancs d’essais et de tests automatiques ? Difficile de trancher…
Revue Mesures jeudi, 01 mai 2003 02:00
Au sein d’un banc de tests, la communication inter instruments ne dépend pas uniquement du bus physique utilisé. Elle réclame une compréhension au niveau de l’application des commandes utilisées pour contrôler les instruments. A l’heure où différentes connexions (RS-232, GPIB, Ethernet, USB) sont disponibles sur les instruments, les protocoles logiciels prennent de plus en plus d’importance pour réaliser l’interface entre l’application de tests et les instruments. Rendre les différentes couches indépendantes, s’affranchir du matériel, pouvoir interchanger les instruments, les bus et les applications : une quête du Graal qui dure depuis plus de 25 ans…
Revue Mesures jeudi, 01 mai 2003 02:00
La localisation des sources de bruit est un des problèmes fondamentaux de l’acoustique. Les laboratoires d’essais disposent de différentes méthodes d’imagerie plus ou moins précises, plus ou moins coûteuses, plus ou moins faciles à mettre en œuvre… Parmi elles, l’holographie acoustique connaît actuellement un regain d’intérêt. Il faut dire qu’elle permet, par une rétro-propagation des ondes captées à quelques centimètres de la source, d’accéder au bruit existant quasiment à la surface de l’équipement…
Revue Mesures mardi, 01 avril 2003 02:00
Les roulements sont les composants les plus fragiles des machines tournantes. Pour éviter des arrêts de production coûteux dus à la défaillance imprévue de l’un d’entre eux, il faut donc en permanence les surveiller, et "traquer" l’apparition du moindre défaut… Pour cela, ce ne sont pas les techniques qui manquent. Des méthodes classiques d’analyse vibratoire (détection d’enveloppe, analyse du cesptre, kurtosis, facteur de crête, etc.) à des techniques plus spécifiques telles que l’onde de choc, elles permettent de détecter les défauts à un stade plus ou moins précoce, et parfois même d’en déterminer l’origine exacte. Bien sûr, il n’existe pas…
Revue Mesures mardi, 01 avril 2003 02:00
Sur les dernières générations de cartes électroniques, il est de plus en plus difficile de placer les points de test : les joints de soudure sont en effet de plus en plus rapprochés, de plus en plus petits, de plus en plus inaccessibles, voire pas accessibles du tout (avec les circuits BGA ou CSP, par exemple, dont les contacts sont placés dessous le composant). Le test in-situ trouve alors vite ses limites et doit être complété par des tests optiques et à rayons X. Toute la difficulté est de trouver le bon "dosage" entre les différentes techniques de test car…
Revue Mesures mardi, 01 avril 2003 02:00
Hormis le prix, le débitmètre Coriolis a les meilleurs atouts pour s’installer sur les machines de conditionnement ou d’emplissage. Il grignote ainsi petit à petit des parts de marché aux autres techniques de dosage : système à piston, mesure par pesée et même mesure par débitmétrie électromagnétique. Le gain de productivité est le premier argument mis en avant par les fournisseurs grâce à la réduction des temps d’arrêt (maintenance, nettoyage) et à l’augmentation des cadences. Pour cela, les fournisseurs se tournent vers un traitement numérique du signal qui améliore le temps de réponse.
Revue Mesures mardi, 01 avril 2003 02:00
Les industries pharmaceutiques ont été parmi les premières a accorder une grande importance a la traçabilité. Sur son site de Reims, Boehringer Ingelheim va plus loin : en plus des données de production, les données d’environnement (température, humidité) sont désormais archivées. La societé a mis pour cela en place une architecture matériel/logiciel originale developpée par Netceler. Celle-ci gère le partage d’informations temps réel sur intranet et s’appuie sur un réseau Ethernet qui remonte les informations via des petits contrôleurs intelligents I/O System de Wago. La consultation des données peut se faire sur n’importe quel PC raccordé sur le réseau intranet…
Revue Mesures mardi, 01 avril 2003 02:00
Des informations en provenance de plusieurs dizaines de kilomètres (et au-delà), des vues réactualisées et en temps réel, une grande souplesse dans les évolutions et l’exploitation : tels étaient les principaux objectifs de la nouvelle GTC (Gestion Technique Centralisée) que vient de déployer Autoroutes du Sud de la France (ASF) dans une bonne partie du Sud-Ouest. Un réseau a fibre optique et une supervision basée sur le logiciel PcVue d’Arc Informatique sont au cœur de l’application.
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
Liquides chargés de particules minérales ou organiques, de forme granulaire ou fibreuse, les suspensions sont présentes dans tous les process industriels. Il est souvent intéressant de comprendre les conditions de leur stabilité, leur évolution dans le temps et leur composition. De nombreuses techniques de mesures peuvent être utilisées pour cela : la granulométrie et la spectrométrie ultraviolet, deux méthodes optiques, apportent beaucoup d’enseignements, comme le prouvent les travaux réalisés à l’Ecole des Mines d’Alès, et appliqués dans le cadre de coopérations avec des industriels…
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
Un générateur de température, une sonde de température étalon et une chaîne de référence sont les équipements indispensables pour réaliser l’étalonnage de capteurs de température. On peut rajouter aussi une centrale d’acquisition et un logiciel d’étalonnage. L’industriel a la possibilité de réaliser ses étalonnages sur site ou dans son atelier de métrologie. Au lieu de faire, il peut aussi décider de faire faire. Face à ces choix, il devra tenir compte de son parc de capteurs, des incertitudes, de son budget…
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
Liaisons analogiques, numériques, série synchrones ou asynchrones, interfaces parallèles TTL ou push-pull, bus de terrain... il existe un large choix d’interfaces permettant de transmettre les mesures de position du capteur au système d’acquisition. Cet univers est en perpétuel développement. C’est ainsi que le concept EnDat d’Heidenhain est en train d’effectuer une réelle percée dans l’industrie. Des constructeurs majeurs de machines-outils, de commandes numériques, de moteurs et de variateurs de vitesse l’ont adopté. Son intérêt ? Une transmission plus rapide et plus sûre des données, un diagnostic à distance, une fiche technique électronique embarquée, etc.
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
Apparue il y a une quinzaine d’années aux Etats-Unis, la méthode Six Sigma fait des émules en Europe. Son objectif est de traquer toutes les causes de non qualité et de non productivité et de corriger les processus pour qu’ils ne génèrent que des produits “bons pour le service". La méthode s’applique à la plupart des processus, les processus de production notamment, mais aussi les processus de mise au point, les processus de vente, etc. Daniel Victoir, qui pilote la mise en place de la démarche Six Sigma au sein du groupe Schneider Electric, nous explique ici tous les atouts…
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
La fabrication du béton prêt à l’emploi n’a pas à craindre les délocalisations que connaissent beaucoup d’industries. Au contraire : le béton ne se conserve pas “frais" longtemps et il ne peut donc être fabriqué qu’à proximité du lieu d’utilisation. C’est ce que fait Béton de France, avec ses 220 centrales de béton installées un peu partout sur le territoire. Le groupe vient de rénover l’ensemble des automatismes de ces unités, en cherchant une certaine homogénéité. Méthode, prudence et réalisme caractérisent la démarche adoptée pour cette rénovation de grande envergure.
Revue Mesures samedi, 01 mars 2003 01:00
Poussés par de nouveaux besoins de flexibilité et de robustesse, les logiciels de traitement d’images doivent sans cesse évoluer, et accepter des variations toujours plus importantes des éléments à reconnaître. Une nouvelle méthode, basée sur l’algorithme des vecteurs de support (SVM), répond à ce besoin et ouvre la voie à des applications qu’il n’était pas possible d’envisager avec les outils classiques (corrélation normalisée ou recherche géométrique). Il est désormais possible de reconnaître des visages, des caractères manuscrits, et même de différencier des objets à partir de leur texture.
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
Détection de présence, de passage, comptage de pièces défilant sur un convoyeur, détection de repères colorés ou fluorescents, détection de niveau… les applications des détecteurs tout-ou-rien sont légion. Et comme toujours, la diversité des applications s’accompagne d’une offre abondante et variée. Mais les différentes technologies proposées par les fournisseurs sont rarement en concurrence. Le type de pièces, la distance de détection et l’environnement orientent souvent le choix vers l’une ou l’autre des méthodes. Bref, c’est toujours l’application qui commande…
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
Conçu au départ pour les applications bureautiques, le réseau local Ethernet évolue pour s’adapter aux applications industrielles. Les câbles et la connectique ont été durcis et sont désormais au point. Maintenant que cet obstacle est surmonté, différentes solutions sont développées pour rendre Ethernet déterministe et susceptible de se plier aux contraintes de temps réel des automatismes industriels. Powerlink, créé par B et R, mérite une attention particulière : cette solution a d’ores et déjà été adoptée par d’autres acteurs du marché comme Hirschmann, Lenze et Kuka. Une proposition de normalisation a en outre été soumise à l’IAONA, une association qui…
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
De par leur grande résolution, les convertisseurs Sigma-Delta trouvent leur intérêt dans bon nombre d’applications de mesures industrielles (température, pression, pesage…), plus spécialement lorsque l’on a affaire à des phénomènes à variation relativement lente. Mais leur principe reste souvent mal connu, parce que la technique est relativement récente mais aussi parce qu’elle est difficile à expliquer. De plus, outre la résolution, ces convertisseurs offrent certains avantages qu’il est bon de connaître.
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
Améliorer la qualité, les coûts, les délais, la réactivité : les impératifs des entreprises industrielles restent immuables. Celles-ci sont toujours à la recherche de nouvelles approches pour aller plus loin. Certaines y réussissent mieux que d’autres. Une étude récente menée sur le terrain permet d’établir quelques critères de réussite. L’Institut du Benchmarking a participé à cette étude : Claude Lamoureux, son directeur de la communication, nous présente ici ses principaux résultats.
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
Les techniques de test électrique in situ et fonctionnel ont fait leurs preuves pour le contrôle en production des cartes électroniques. Elles assurent une couverture très élevée, un diagnostic précis et supportent des forts volumes de production. Mais les cartes électroniques, de plus en plus complexes, de plus en plus denses, etc., poussent les techniques traditionnelles dans leurs derniers retranchements. Des méthodes alternatives, telles que l’inspection optique ou les testeurs à sondes mobiles, ont fait leur apparition pour pallier les limitations de leurs aînées… avec plus ou moins de réussite. A l’usine de SiemensVDO à Rambouillet, l’intégration du boundary scan…
Revue Mesures samedi, 01 février 2003 01:00
Dans l’unité de production et réparation de cartes électroniques de l’Etablissement de Ludres appartenant au groupe Alstom, 700 références se côtoient. On y trouve aussi bien des moyennes que des petites séries. Les premières concernent surtout la production de produits récents et se caractérisent par l’intégration des dernières technologies en électronique. Les secondes sont le plus souvent des fabrications pour le marché des pièces de rechange. L’Etablissement a renouvelé récemment des équipements de test devenus obsolètes, en veillant bien à ce que le nouveau système puisse tester toutes les cartes, y compris les plus anciennes. Le système retenu est un…
Revue Mesures mercredi, 01 janvier 2003 01:00
Les propriétés des aliments, leur durée de conservation, leur activité microbienne, etc. peuvent être contrôlés à l’aide d’un paramètre : l’activité de l’eau, appelé aussi humidité relative en équilibre. Ce paramètre très important est mesuré depuis longtemps à l’aide de capteurs d’humidité relativement classiques mais en prenant un certain nombre de précautions. Rotronic, qui a une trentaine d’années d’expérience dans ce domaine, rappelle ici les fondements de l’activité de l’eau, sa mesure et ses effets…

logo_80ans

Pas d'événement

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01 75 60 28 54
Temps mort
Ce terme est surtout utilisé en régulation. Lorsque le régulateur agit sur l’organe du process, il peut se passer un délai avant que le capteur de mesure ne détecte un changement : c’est ce que l’on appelle le temps mort. Par exemple, quand vous modifiez la température de votre douche, il y a un certain retard avant que celle-ci devienne effective.